Partagez|

Ange et démon [pv Brask]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Ange et démon [pv Brask] Mer 17 Aoû - 23:21




Une ruelle. Pourquoi suis-je passée par la ? Je me souvins de ma journée. Journée qui avait très bien commencée. Comment en aurait-il pu être autrement ? Je m'étais réveillée sur les hauteurs d'une forêt à quelques kilomètres de Lyon, où j'avais passé la nuit. Je dormais mieux sans les odeurs de la circulation, bien que je n'ai pas souvent le temps de passer la nuit ailleurs que dans l'appartement lumineux, de style ancien, qui était mon nouveau chez-moi.

¤

Je quitte la chaleur des lourdes ailes noires qui m'ont tenu lieu de couverture cette nuit et elle reprennent leur place habituelle, dans mon dos. Je m'étire comme un chat avant de me lever complètement. J'ai passé une bonne nuit, enveloppée dans mes plumes noires. L'air matinal est frais mais j'ai encore chaud de ma nuit passée dans mon cocon d'ébène.
Comment oublier la douce quiétude qui me prenait lorsque le cocon se refermait, me soustrayant aux ténèbres extérieures ? En volant bien sur !
La falaise n'est qu'à quelques pas, je prend mon élan... me voilà au bord. Coup de pied, je me propulse vers le ciel, ailes repliées. Pendant cinq secondes d'éternité, je vole sans ailes au-dessus d'un vide de cinquante mètres, puis la gravité se saisit de moi et je tombe comme une pierre. Un peu plus vite qu'une pierre.
Dessous s'étale la forêt, la rivière, et ses rochers blancs. Le sol arrive à toute vitesse devant mes yeux, mais je n'ai pas peur, oh ça non !
Trente mètres.
J'aime sentir l'adrénaline remplir mes veines et le vent me marteler les joues. Vingt mètres me séparent du sol et d'une chute mortelle.
Quelle douce euphorie ! Je me sens sereine et surexcité à la fois. Quinze mètres avant le crash.
J'ouvre mes ailes d'ébène et ris aux éclats quand ma descente se stoppe brutalement, puis je me met à glisser et doucement planer sur le courant d'air ascendant venant de la rivière. L'excitation a disparue, laissant place entière à la sérénité.

¤

Puis j'étais rentrée chez moi prendre une douche, il était alors six heures du matin. Ma journée s'était continué à mon travail, où j'avais examiné le dossier du jour.
Le client est accusé d'avoir trempé dans des histoire louche, peut être dans meurtre aussi, mais il n'y avait pas vraiment de preuve. Cas classique, facile à défendre
Je relisais le fichier lorsque ma secrétaire m'avertit que le client avait pris rendez-vous pour le midi-même. Je confirmai qu'il n'y avais pas de problème et poursuivit mon travail jusqu'à onze heures et demi. Arrivée là je pris mes affaires et sortit pour mon rendez-vous avec le client. La salle où je pouvais parler avec mes clients en toute tranquillité était à l'étage du dessous, et je pris les escaliers pour m'y conduire. Les espaces clos me faisaient horreur alors je ne pouvais pas supporter de m'enfermer dans un ascenseur.
Une fois installée à côté de mon client autour d'une table ronde et le dossier étalé devant nous, nous nous mîmes à parler du dossier et de l'acte d'accusation que la police avait contre lui.
Mon client, Frédéric Dorset, était un homme charmant mais je savais que la plupart des accusations contre lui étaient totalement fondées.

Demandez à un ange de faire la justice et elle accepteras, demandez lui de défendre un assassin et elle y sera contrainte par la promesse précédente.
Oui, mon métier me pèse quelques fois.
Bon, je vais vous dire quelque chose, mais ce secret ne devra pas sortir de cette pièce, fit Monsieur Dorset.

Comme j’opinai, il continua :
-Je n'ai pas tué Benois Cerisier, par contre, j'ai engagé un tueur à gage pour le faire disparaître. Il se fait appeler Brask mais j'ignore si c'est son vrai prénom. Soyons bien clairs, je ne vous dis ça que pour que vous puissiez mieux me défendre mais si jamais qui que ce soit entend parler de ça...
-bien sûr Monsieur Dorset.

¤

Une ruelle. Pourquoi suis-je passée par la ?
Je ne sais plus. J'étais en balade. Tranquillement. À moitié rêveuse, après ma journée passée à travailler.
Après le départ de ce Frédéric Dorset, j'avais passé encore deux heures à passer en revue mes arguments pour la séance du lendemain.
Le seul argument qui m'étaient venus à l'esprit était « parce qu'il n'a pas tué Monsieur Ceriser, il l'a seulement fait tuer, votre honneur ! »
Une avocate qui ne sait plus argumenter.
Pitoyable.

Cette ruelle... il y a un homme qui me tourne le dos, regardant la vitrine d'un petit magasin. Monsieur Dorset, avant de s'en aller, m'avait parlé et décrit le tueur à gages, pour satisfaire ma curiosité, sans doutes, bien que je ne lui ai rien demandé.
La vingtaine. Cheveux blancs. Air méprisant. Yeux d'acier. Bandeau en travers du visage qui lui couvre l’œil gauche.
Je m'étais étonnée de tant de détails. Mais il y a plus.
L'homme qui me tourne le dos a les cheveux blancs.

Je fais un pas en avant, pour aussitôt regretter mon geste.
Si ça n'est pas lui, je me sentirais bien bête, et si c'est lui, si c'est vraiment un tueur à gages... j'ai pas trop intérêt à lui demander l'heure, alors lui demander s'il a bien tué Benois Cerisier...

Soudain il se tourne vers moi. Je ne peux m'empêcher de le dévisager.
Il a un air méprisant. Il a les yeux gris. Et par dessus-tout il a ce bandeau noir.
Un bandeau sur l’œil gauche.
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Ven 19 Aoû - 0:06

Une chanson me trotte dans la tête, c'est agaçant. Et encore, je parle de chanson alors que ce n'est qu'un de ces titre de rap américain qui sont diffusés sur toutes les radios. Le style prétentieux, trop souvent stupide, aux paroles sans intérêts ou totalement inventés. Mais malgré moi, elle se rejoue dans ma tête. Le son, le rythme, la voix du chanteur, les effets, l’intonation. Je rage de me rendre compte que j'aime une chose que je méprise. L'erreur est bien humaine, que voulez-vous. Mais cet air ne veut pas sortir de mon esprit. La prochaine fois qu'un chauffeur de taxis me demande si la radio me gêne, je ne répondrait pas ''peu m'importe !'' J'aurais peut être l'esprit plus clair ainsi ! Encore que je n'ai pas de raisons particulières de le vouloir plus clair.

Pas de mission, pas d'appel, pas d'obligation ! Pas même de rendez-vous ou de rencontre ayant mal tournée. Aujourd'hui je suis désespérément libre de faire ce qu'il me plaît. Manque de chance, rien ne m'intéresse pour le moment. En réalité, il me faut toujours du temps pour m'acclimater à un nouveau quartier. Une nouvelle ville. Lyon.

Ma dernière mission c'est déroulée ici. Mission personnelle, une nouvelle poubelle vider. L'employeur est très riche, visiblement pas assez pour son bonheur puisqu'il aspirait à plus de pouvoir. Un travail facile, payé cache. Même pas eut besoin de serrer une poignée de main ! On s'est rencontré dans un lieu des plus banals. Monsieur demande un service, je sourit et questionne de l'oeil..

Petite parenthèse. L'oeil. Quand je dis que je ne suis pas parfait. Mon petit appartement à Paris se situe dans un quartier plutôt mal fréquenté. Pourquoi ? me demanderez vous sachant que j'empoche des salaires plus qu'appréciables ? Pour la tranquillité, c'est tout. J'habite une bâtisse raisonnable, personne ne se doute que je fais de grosses entrées d'argent, et personne n'essaie de me voler, persuadé que je n'ai pas grand chose. La réalité, c'est que l'intérieur est équipé d'un certain confort, pas luxueux, mais .. confortable. Pour en revenir à l’œil, le problème c'est que quand on a rien, on s’intéresse pas de savoir qui a beaucoup, mais juste qui a. Et un bel homme bien rasé ce promenant en chemise strict, tout en gardant un air cool bien sûr, semble posséder assez pour être dépouillé. Je l'ai bien sûr maîtrisé, mais d'habitude c'est moi qui prend par surprise. Son couteau.. enfin, le truc métallique rouillé qui lui servait de couteau - c'est important de préciser l'état atroce de ce mauvais voleur ! - est passé très très près de m'arracher l’œil. Pour tout dire, il m'a entaillé le visage de la joue droite à la paupière gauche. Mes réflexes affûtés, et surtout ma chance insolente, ont rendu la blessure très superficielle, mais affreusement moche ! Les médecins m'ont assuré que je n'en garderai pas de cicatrice, mais en attendant l'entaille est toujours là. Je porte donc un bandeau par dessus depuis peu. Ce qui donc explique que je n'ai eu qu'un œil pour m’enquérir de mes coupons.

L'employeur est un homme d'affaire et de parole. Le genre que je peux apprécier.. tant qu'il n'y a pas trop de familiarité, ni de contacts ! Il m'a donné toute la somme d'un coup, sans conditions. Le travail est simple, tuer. Bien entendu, il a réclamé de maquiller cela en accident. La cible, Monsieur Cerisier -Son nom était sympa d'ailleurs!- était un bon vivant. A la sortie d'un bar, j’eus l'idée tout a fait originale de l'agresser avec... un truc en métal rouillé qui me servit de couteau ! Un peu comme une vengeance en somme ! Bon, je reconnais que c'est pas original, mais tout le monde croira a un homme dans le besoin qui a agit trop vite, peut être sous l'emprise de stupéfiants ou de la boisson. En tout cas j'ai vidé ses poches, vidé son portefeuille puis jeté le tout un peu partout dans Lyon. Je ne suis pas un pillard, c'est stupide mais je ne prend que ce que j'ai ''honnêtement'' gagné.

Le fait est que je suis resté encore un peu sur Lyon, prenant quelques vacances en quelques sorte. Non, je rigole ! Déjà c'est louche de partir juste après un meurtre ! Ensuite, je ne prendrai sûrement pas un autre boulot avec une marque si reconnaissable. S'il venait a être dit trop souvent qu'un homme a bandeau était présent aux alentours d'un meurtre, ça risque de me faire une mauvaise pub, voir de m'attirer la prison. Ce qui ne serait pas pratique pour mes deux boulots. Non, ce qui fait de moi un excellent tueur à gage, c'est que je sais rester discret.

Mais l'ennuie me gagne vite. Ne connaissant pas les lieux de mon ''milieux'' dans cette ville, je erre au hasard des ruelles. Le petit hôtel miteux dans lequel j'ai pris une chambre ne me procurant aucune distraction. J'ai même pris un taxis pour me perdre très loin dans la ville. Le jeu le plus amusant du monde c'est sûrement celui là ! Retrouver sa route ! La partie la plus intéressante étant de demander à ces dames si elles peuvent nous en indiquer un bout. Avec un peu de chance, elles peuvent se montrer intéressée à leur tour ! On ne sait jamais quand ma chance peut être.. insolente !

Pour l'instant elle ne donne pas grand chose. Des jolies sourires, des yeux brillants sous quelques compliments, des regards exaspérés aussi. Ah, et optionnellement des réponses a la question qui me permet de les aborder, mais c'est un détail ça ! Je m'inquiète bien peu de rentrer tôt ou tard. Et puis l'air, même pollué, et plus frais de l'extérieur, enfin quand le soleil ne se fait pas aussi pesant. Parfois j'envisage de m'envelopper d'ombre pour lui échapper, de me créer ce petit cocon de rêve. Et pourquoi pas dire a tout le monde que je suis né en bête de terreur ? Et pourquoi pas admettre que je suis né en monstre ? Je préfère le poids du soleil que le poids du dégoût. Le poids de mon dégout me suffit.

Les ruelles sentent vraiment les égouts, voir les toilettes publiques ici ! Comme dans beaucoup de grandes villes. Je ne peux m'empêcher de froncer le nez. Comme si ce n'était pas assez déplaisant, un homme passe en trombe dans l'autre sens, me bousculant. D'instinct je vérifie mes poches, les pickpocket ne m'auront jamais ! Tout est ok, Ras. Je peux donc montrer ouvertement mon dégoût pour cette personne qui se montre grossière inutilement ! Un voleur aurait au moins eut une petite moue appréciative avant que je ne lui tombe dessus. Lui ne reçoit qu'une véritable envie de meurtre. Je me retourne d'ailleurs un instant, hésitant à faire un extras. Il y a peu de chance que je m'autorise cela. Aucune. Ce n'est pas professionnel. Je préfère me tourner vers la vitrine qui est à côté. Peut être trouverais-je mon bonheur dans ce tas de … Jeux vidéos rétro. Non, je vais reprendre ma route ! Mais mon regard est capté par un autre.

De jolies yeux bleus que possède un ravissant visage sombre. La silhouette n'est pas à négliger, mais ça tenue un peu stricte fait défaut dans cette ruelle. On dirait qu'elle travaille dans des bureau, peut être secrétaire ? En tout cas elle semble être une cible intéressante pour le petit jeu. Mais elle me fixe trop. C'est un peu troublant. A-t-elle l'impression de me reconnaître ou bien... Ah non. Je comprend mieux pourquoi mon jeux fonctionnait si mal ! Ce fichu bandeau nuit à mon charme ! C'est donc cela qu'elle fixe avec tant d'insistance ? Elle doit déjà essayer de deviner comment j'ai pu me faire ça ! Eh bien puisque c'est ainsi, allons lui expliquer !

Qui sait, peut être que ça pourrait me faire gagner un verre !

J'esquisse un sourire, aussi enjôleur que me le permet ma blessure '' de guerre'', et fend la foule en direction de la jolie demoiselle. Avec un peu de chance, elle sera gênée que je la surprenne à me dévisager. Je peux sans doute essayer de la prendre au dépourvue ! Être direct, sans être trop pressé ! La clé de la réussite est dans le dosage ! Pour les poisons, cela se révèle particulièrement vrai, mais en société je ne saurais l'affirmer. Le plus simple, c'est toujours d'essayer.

-Excusez moi mademoiselle, auriez-vous un peu de temps à me prêter ? Si oui j'aurais besoin que vous m'indiquiez un café proche. Voyez vous je ne connais pas les lieux mais j'aimerais beaucoup vous inviter à boire un verre.
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Ven 19 Aoû - 1:35

-Excusez moi mademoiselle, auriez-vous un peu de temps à me prêter ? Si oui j'aurais besoin que vous m'indiquiez un café proche. Voyez vous je ne connais pas les lieux mais j'aimerais beaucoup vous inviter à boire un verre.

Par un suprême effort de volonté, je ne fond pas devant ce type.
Comment dire ? Je me sens envouté. Perplexe de ma propre défaillance, (c'est un tueur !) je me sens tout de même encline à jouer avec le feu, et, accessoirement, avec ma vie. C'est tout de même plus excitant que de rater ses loopings en vol !

¤

Mes parents, et tout spécialement ma mère, m'avait mis en garde contre les hommes comme lui, contre ces serpents qui sortent de l'ombre sous la forme d'un chat pour s'enrouler plus facilement autour du cou de l'oiseau et l'étouffer.
Pas assez, apparemment.

Mais comment ferais-je pour ne pas lui répondre ?
Il est exactement l'inverse de moi ! Yeux gris et peau blanche, agréable et sûr de lui, redoutable mais sans aucune de flamme de tueur dans son œil droit.
C'est peut être aussi le fait de le savoir si dangereux qui me fais m'attarder... Il est imparfait et c'est précisément cela qui est fascinant.


Il faut absolument que je m'arrête, que je réfléchisse, que je rembarre cet imbécile, que je...

Je me perds complètement dans son œil gris et, fait étrange, trouve que le bandeau qu'il a sur l’œil ne fais qu'embellir encore le visage parfait qu'éclaire la lumière de la ruelle.
Comment ferais-je pour rembarrer quelqu'un avec un si beau visage ?


Mais qu'est ce que je raconte ?!
Je suis censé être avocate ! Je défend les innocents et je...

Et j'innocente les coupables ? Depuis que je fais ce métier il y a au moins quatre ou cinq voleurs, violeurs ou tueurs que j'ai remis en liberté ! Celui-la en a peut être fait plus que les autres mais lui au moins il ne tue pas que pour le plaisir.

Ouais, juste pour gagner de l'argent, ça change tout ! Je hais les hommes sans morale ! Ils sont pires que tout ! Les humains sont des monstres et tu le sais bien ! Et toi tu veux flirter avec sans doutes le pire d'entre eux ? Non mais est-ce que tu t'entends ma vieille ?

Bien sûr, on est dans le même corps, je m'entends aussi bien que je t'entends, et aussi bien que j'entends notre cœur battre plus fort depuis quelques minutes...
D'autre part, ce n'est pas très intelligent de rembarrer un tueur, tu ne crois pas ?

Et si tu commets une bourde ? Si il se rend compte que tu sais qui il est ? Son contrat est surement spécifié « personne ne sait, personne ne doit savoir » tu ne crois pas ?

Je sais, je serais prudente.
Et puis, c'est son employeur qui nous en a parlé de toutes façons.

Au fait... je ne savais pas qu'un ange pouvait être schizophrène.

Tu ne l'es pas.


¤

Une poignée de secondes seulement après la fin de sa phrase, je me fends d'un sourire et dit d'une voix aimable :

-Bien sûr, je connais un café pas mal à deux rues d'ici. Je vous y conduis ?


Et tout en l'entrainant à travers le défilé de ruelles, je continuais de me demander si c'était une bonne idée de prendre un verre avec un tueur à gages...
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Dim 21 Aoû - 5:50

Dans les premier instant, j'ai cru qu'elle allait m'envoyer valser mais son visage, que j'aurai jugé étonné, s'éclaire d'un magnifique sourire. Je tiens à signaler que lorsqu'un sourire apparaît sur le visage d'une femme, on peut souvent espérer qu'il soit franc, ou au moins qu'il signifie un accord. Je suis donc déjà en train d'échafauder la discussion, les sujets, le comportement à tenir.. Quoi ? C'est dur de draguer une femme ! Surtout si on veut plus que lui payer un verre ! Je sais bien que je ne peux pas m'attarder trop longtemps à Lyon au cas ou ça sentirait trop le souffre sur Paris, je n'ai donc pas vraiment le temps d'agir en longueur, je me dois d'être irréprochable ! Encore que cette jeune femme a l'air d'être assez aventureuse. Un physique agréable, sans compter cet horrible bandeau, suffira-t-il à la séduire ?

Pour répondre à la question précédente moi, Brask Dert, me permet de donner un cours sur ces être tant redouté et recherchés que sont les femmes ! Pas de psychologie, juste une remarque toute particulière. Quand on veut tuer un grand PDG d'une entreprise, on doit le suivre un peu parfois, étudier quelques habitudes si on a du temps à perdre, se faufiler chez lui ou dans son personnel au pire, au mieux on piège sa voiture de manière habile mais en aucun cas, je dis bien aucun, on ne séduis une femme proche de lui ! C'est d'une perte de temps et d'une inefficacité ! Sans parler de l'argent dépensé, des boudins qu'on peut avoir sur le dos, des témoins qu'on laisse, des âneries qu'il faut écouter et du travail que cela demande. Cette méthode est aussi nul que ses chances de réussites sont très mauvaises ! Oui messieurs ! Un président est plus facile a tuer qu'une femme à séduire ! N'importe qui peut se procurer un fusil à lunette en cherchant aux bons endroits ou sur internet... mais du charisme, du savoir faire, de la patience et de l'éloquence.. ça se gagne au prix de terribles humiliations !

Non, mon physique ne suffira pas, c'est important que je planifie des plans de secours et des idées d'avance pour ne pas tomber à court. Dans la vie il faut savoir obtenir l'attention, la conserver et se la faire récompenser. L'obtenir c'est fait. Arrivé en face d'elle et dans une fenêtre, d'environ 5 minutes, se rendre intéressant pour une chose ou une autre. Ce qui me rend intéressant c'est le regard que je porte sur elle et l'image que je lui renvois d'elle même. Dans une première approche, flatter l'autre attire ses faveurs. Pour la conserver, je pourrai parler de moi, me montrer intéressé sur elle, parler de choses extraordinaires, laisser supposer que je voyage seul avec tristesse et, dans le cas d'une fille vraiment facile, exposer ma requête. Le café est pratique car elle sent la bonne affaire pour se désaltérer à l’œil et voit que je ne suis pas radin. Autrement dit tout est organisé !

Elle a une jolie voix qui répond de l'affirmatif a ma proposition. Je m'en réjouis car elle a des yeux à s'en damner, et que sa peau est terriblement appétissante. Bon, la tenue stricte ne permet de bien juger la marchandise, mais on peut se douter que ce n'est pas mal, voir plutôt intéressant. Je n'ai donc qu'à acquiescer de la tête avec un sourire charmeur, m'inclinant légèrement pour ajouter de l'effet. Je n'ose pas lui avouer que la suivre me donnera l'occasion de faire une idée sur l'autre face, ce serait un peu handicapant pour la suite.

J'entends encore des questions qui brillent dans vos yeux.. La dernière étape ? Se faire récompenser ? Le problème de celle là, c'est qu'on est obligé de l'improviser... On ne sait jamais à l'avance comment est la demoiselle, comment toucher son cœur ou attiser son désir, surtout que je met un point d'honneur à ne pas promettre de retour. Surtout dans une ville de passage. Mais ne vous en faîtes pas ! J'ai déjà dans mon fusil deux cartouches à tirer, je saurais recharger le moment venu ! Sinon je pourrai toujours changer de cible.

Je n'ai pour l'instant plus qu'à suivre la jeune femme aux jolies yeux. Je note que ses cheveux sont de la même couleur que les miens.. Un peu tard ? Mais non ! C'est juste que j'avais le regard ailleurs ! Ils lui vont à merveille ! Je me demande si c'est une teinture aussi ! Un sujet de discussion en plus ! Sujets que je ferai mieux d'aborder puisque le silence commence à s'installer! La bataille ne fait que commencer pour garder son intérêt!

Je me pare d'un beau sourire et je n'ai pas a me forcer pour que mes yeux prenne un air émerveillé, ou appréciateur pour ceux qui saurait les lire. Les femmes aiment qu'on les flattes mais pas qu'on les compare a des marchandises! Il faut savoir montrer qu'elles ont leurs particularités et qu'elles nous attire. Celui qui s'attarde sur la poitrine ne gagne que des gifles, celui qui s'attarde sur l'ensemble du corps gagne un peu plus d'intérêt, celui qui s'attarde sur un regard obtient des sentiments et des bons points, celui qui s'attarde sur un sourire a fait le bon choix!

Un sourire, c'est unique! Des yeux peuvent trouver leur pareil mais le sourire lui définit la personne, il est unique pour chacun! Et inconsciemment, les femmes sourient plus quand on complimentes le dessin de leurs lèvres. Qui n'a jamais entendu dire: "femme qui sourie, femme a moitié dans le lit?" Le gars qui a dit ça était un visionnaire! Il a trouvé une arme simple, que l'on a pas a acheter, contre les femmes.

Elle m'entraîné déjà vers le café, apparemment pas contre l'idée de laisser les hommes tenter leur chance. C'est problématique car le sourire est déjà passé, je tenterai une autre fenêtre. Je marche près d'elle en attendant, suffisamment près pour marquer qu'on se déplace ensemble (CHASSE GARDÉE!), mais pas au point de crier qu'on sort ensemble. J'entame tout de suite le sujet de ses cheveux.

-Rassurez moi, cette jolie couleur que vous portez sur vos cheveux ne peut pas être naturelle! Si?
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Mar 30 Aoû - 16:03

Deux personnes marchent cote à cote, dans une rue de Lyon, planté de grands arbres qui apportent un peu d'ombre et de fraicheur en cet après-midi estival.
Une femme. Silhouette svelte, gracieuse, peau chocolat, cheveux étincelants.
Un homme. Allure assurée, silhouette musclée, peau claire, cheveux de la même couleur que la jeune femme qui marche à côté de lui, le guidant dans les rues de Lyon.

¤

Après ma phrase, je me met à marcher, lui à mes côtés. Des yeux se posent sur le couple que nous formons et je sens qu'ils sont appréciateurs, sympathiques et même... jaloux ?
L'homme aux cheveux étincelants se rapproche de moi, apparemment pas contre le fait de se déplacer à mes côtés.

Il est charmant. Son regard passe sur mes lèvres et mon sourire, me donnant de l'assurance, mais c'était sans doutes fait exprès. Lorsque ses yeux se posent sur mes cheveux, une étincelle s'allume en eux, me tirant un regain de quiétude. Il se tourne à demi vers moi et me lance :
-Rassurez moi, cette jolie couleur que vous portez sur vos cheveux ne peut pas être naturelle! Si?

C'était peut être un tueur, mais il savait charmer. J'étais absolument fan de mes cheveux. Des siens aussi d'ailleurs. J'avais remarqué leur couleur, si semblable à la mienne, mais je n'avais pas remarqué qu'ils brillaient ainsi, avec cette opalescence.

-Non, fis-je d'une voix mi-chaleureuse, mi amusée, c'est une teinture. Les vôtres aussi ? Si c'est le cas donnez-moi le numéro de votre coiffeur, ils sont magnifiques !

J'étais sérieuse, mais surtout j'avais encore un peu peur.
Nous arrivions au café. Je lui montrais du doigt :
-C'est ici ! Ils servent le meilleur café de tout Lyon !

¤

Le café, de l'extérieur, était éclatant. Au fond d'une rue, devant un des nombreux parcs de la ville, exposé au soleil de dix heures à dix-huit heure. Il était encastré dans un petit coin de verdure, ses murs, blancs, étaient encadrés de poutres de bois sombre. Le café arborait deux petites fenêtres d'où dégringolaient deux cascades de fleur, et du côté accolé au parc était installée une petite terrasse, aménagée de chaises et de tables de bois, et exposée au sud.

Nous entrâmes dans le café.
Propre, couleur bois et beige, avec ses touches de plantes vertes et ses tableaux de toutes les couleurs, il était assez beau pour donner envie d'y rester tout en étant assez modeste pour ne pas ruiner ses clients.
Nous primes la porte dans le mur de pierre blonde du café exposée au sud, puis en montant un petit escalier. J'invitais le tueur à gages à s'assoir à une table de la terrasse que nous venions d'atteindre et hélai un serveur.
-Un cappuccino s'il vous plait !
-Parfait. Et pour monsieur ?
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Ven 2 Sep - 1:50

Ce délicieux chocolat est d'une exquise courtoisie ! Pour un peu je tomberai sous le charme ! Non, c'est un mensonge. Je suis déjà largement attiré par cette belle créature. Mais je sais ce que je vaux aussi ! Elle a tout de même la chance d'avoir croisé un bel homme comme moi sur son chemin ! Non ? Elle sourit à mes compliment, semble même en rire, voir les accepter comme un invitation et vouloir la retourner. Sa voix est un appel qui me ne me laisse pas de marbre. Je me retiens d'ailleurs de ne pas aller puiser à sa source et goûter ses lèvres maintenant !

Mon dieu, je suis charmé quand je voulais charmer. Le monde est bien cruel ! C'était à moi de jouer ! Si j'avais voulu un challenge je me serais un peu mieux préparé et débarrassé de ce bandeau. Mais c'est tant mieux au fond que je sois tomber sur une femme si intéressante, le jeu n'en est que plus amusant et l'issue plus prometteuse. Je me demande si sa peau est aussi douce qu'elle n'en à l'air, il y a un moyen simple de vérifier.

Le destin a voulu que le café apparaisse à ce moment, je dois reconnaître qu'il est beau et accueillant, un peu trop d'ailleurs. Quel peut bien être le prix à payer pour siroter une petite tasse sur cette terrasse propre et bien éclairée, sous ces rideaux de fleurs aux couleurs chatoyantes et avoir le plaisir de recevoir un service aimable et chaleureux ? Non pas que je sois radin, j'ai tellement d'argent que le prix des cafés ne m'intéresse pas ! Mais le prix de cette femme si. Elle est belle et sait visiblement user de son charme, peut-être que ses manières ne sont qu'un moyen de passer du bon temps dans un lieu côté et légèrement très coûteux.. En gros, est-ce mon charme ou le lieu qui l'attire sur le moment ? Je ne saurais pas dire, mais ça me paraît peu crédible.

Réfléchissons un peu s'il vous plaît. Cette femme porte des vêtements qui indiquent une profession importante dans un bureau ou dans la négociation, ou alors qu'elle avait un entretien important. En vérifiant la marque je pourrai éventuellement réduire l'une des probabilité, mais je manque d'information sur le sujet dans le moment présent. Le fait qu'elle connaisse le café sous-entend qu'elle à déjà dû s'y rendre non ? Ou alors en avoir entendu parler, mais elle avait l'air de savoir ce qu'elle disait en parlant du meilleur café de Lyon. En fait, même dans ses manières, j'ai l'impression qu'elle entre dans une catégorie de gens aisés. Cela réduit considérablement les chances qu'elle reluque le porte-feuille d'un autre, d'autant que si je suis beau dans ma chemise et mon pantalon de toile, je n'en paraît pas tellement riche à errer dans les ruelles. Non, je vais lui accorder ma confiance !

-C'est un bien bel endroit ! Si leur café ravie nos papilles comme cette vue ravie nos pupilles, je reviendrai souvent!

Bien sûr que non ! Pas souvent ! Je ne pourrais pas puisque je serais de retour à Paris dans quelques temps. Je ne sais pas quand on me demandera de repartir en mission pour la MAD et les demandes de contrats peuvent tomber n'importe quand. Mais je repasserai sûrement, parce que de nos jours les bons établissements sont rares où vraiment très cher. Si j'ai un doute sur le second point de celui-ci, je ne peux que remarquer des clients aux allures de classe médianes qui sont assis sur la terrasse. Ça m'étonnerai que ces personnes ne passent ici que dans le seul but de se ruiner. Donnons aussi une chance à ce café !

De plus, ce café va me donner une chance ! Qu'il est bon et généreux ! Je peux déjà voir que la tactique ! Mais non, je ne vous dirai rien ! Observez jeunes padawan ! L'art de prendre sans outrer ni étonner ! Et n'oubliez jamais qu'une faute faite poliment est une faute toujours appréciée !

Nous pénétrons dans le délicieux café, plutôt bien décoré, où elle me conduit propose une élégante table sur la térasse supérieure. Je m'attarde pas mal sur la beauté de ce lieu, mais c'est surtout pour ne pas trop fixer la jolie demoiselle en chocolat ! Comprenez, je dois limiter le pouvoir qu'elle a sur moi et si elle me sens gêné, de plus, elle sentira bien mieux que je la trouve belle que si je la regardais sans discontinuer. Compliqué ? Non, c'est de la logique ! De la logique comportementale... Donc il n'y a pas de logique, que de l'instinct de la pratique et des idées !

Je souris à la belle, et prend soin de lui tiré sa chaise pour l'inviter à sa soir, même accompagné du ''-Je vous en prie'' chaleureux et du regard brillant qui s'attarde sur elle et éventuellement ses yeux. Autrement dit, tout y est pour lui dire que je la trouve splendide, ce qui n'est pas un mensonge sur le coup, et que je suis malgré tout un gentleman qui la traitera comme il faut, ça c'est pas forcément vrai. Et là, au moment de repousser sa chaise, je frôle délicatement son bras, comme pas accident, appréciant un peu cette peau d'ébène qui attise mon appétit. Je retire vivement ma main, comme m'en voulant et repousse sa chaise en donnant un air de rien un peu forcé. Faudrait pas qu'elle me découvre obsédé par son corps et pas non plus qu'elle me croit indifférent à ses charmes. C'est un dosage compliqué qu'il faut jauger avec les personnes. Je saurais bientôt sur quel pied danser je pense.

Mais qu'entends-je ? Ah oui, c'est vrai je n'ai pas donné mon verdict. Sa peau est... Si cette femme était dans mon lit, je ne la laisserai pas en sortir tant que je pourrais la caresser ! Mais bon, ne brûlons pas les étapes, on y est pas encore.

Je m'installe en face d'elle et lui sourit. Elle est vraiment ravissante. J'ai bien vu dans la rue plusieurs regards se tourner sur nous, s'attarder sur elle. Je crois même avoir entendu un claquement de langue appréciateur mais je n'en jurerai pas. De toute façon les autres n'ont pas d'importances, pour l'instant elle est à moi !

Un serveur répond vite à l'appel de mon rendez-vous, bien plus sympathique devant cette perle qu'il ne l'aurait sûrement été devant d'autres. Je ne peut que le plaindre d'être contraint à la voir à ma table sans pouvoir tenter sa chance. Encore que mon le sourire que je lui adresse à lui doit plutôt lui montrer mon immense joie que de la compassion. Il se montre toute fois très professionnel en restant impassible. Peu intéressé par ce que je vais boire, je demande la même chose que la jeune femme et repose mon regard sur elle, entièrement et uniquement sur elle. Je m'en mordrais la lèvre de trouver ce contraste entre sa peau et ses cheveux terriblement attirant et mystérieux. Ses yeux aussi ressortent étonnement du lot. Le tout est un phare qui doit guider les hommes jusqu'à elle ! Je me prend à me demander si elle n'est pas mannequin, mais j'en doute un peu. De nos jours, les mannequins ne sont plus que des tas d'os. Elle promet au moins qu'on en aura pour nos efforts, du peu que j'en discerne avec ces fichus vêtements !

Pour reprendre la discussion, il y a une question importante qu'il me faut lui poser, aussi je m'y engage sans attendre.

-Dîtes moi un peu jolie dame, auriez vous un nom par le plus grand des hasards ?

Et oui, c'est important d'entendre et de noter précieusement le nom de notre rendez-vous. C'est un peu le meilleur moyen de montrer qu'elle nous intéresse pour plus que son corps. Un peu plus au moins.
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Ven 2 Sep - 15:49

Il est charmant, j'en oublie presque son métier.
Tous ces sourires, ces manières délicates, ses charmes ravageurs... Il sait s'y prendre, oh ça oui ! Mais est-il aussi gentleman que le suggèrent ses manières ? Là est la question.
Pour le moment oui, bien sûr, mais après ?

Au moment de nous asseoir, il viens tirer ma chaise pour m'inviter à m'installer avec un « Je vous en prie » voluptueux sur les lèvres. Je lui offre un de mes sourires les plus adorable pour l'en remercier. Soudainement, au moment où il repousse ma chaise, sa peau frôle la mienne, et je le regarde, les yeux écarquillés. Déjà il a vivement retiré sa main, l'air honteux.

Je détourne les yeux, confuse.
Il ne m'a pas laissée indifférente. Sa peau est si douce que je n'ai plus qu'une envie, l'étreindre et ne plus la lâcher, et je m'en voulue car si seulement il savait que je savais, mes heures seraient comptés. Qu'y puis-je ? J'aime manifestement jouer avec le feu.

En attendant, il semble peu intéressé par ce qu'il compte boire, et commande lui aussi un cappuccino. Ses yeux se rivent ensuite dans les miens et il pose mon regard sur moi, entièrement et uniquement sur moi. Je pense que j'en aurai rougis si ma peau avait été plus claire.
Je me prend au jeu et plante mon regard dans le sien, le détaillant encore.
Ses cheveux, opalescents, brillent autant une étoile dans les rayons du soleil couchant qui viennent frapper la terrasse depuis quelques minutes, sa peau, elle, est parfaite et immaculé tandis que ses yeux sont comme des aimants qui m'attirent irrémédiablement.

Puis, il engage la conversation si soudainement que, moi qui était perdue dans la contemplation de son regard, je m'en retrouve dérouté, avant de comprendre enfin le sens de sa phrase :
-Dîtes moi un peu jolie dame, auriez vous un nom par le plus grand des hasards ?

Je lève les yeux vers lui. Un nom ?

-Oh ! Je suis confuse, je n'ai pas songé à me présenter ! (je lève mentalement les yeux au ciel, quelle imbécile je fais ! Puis lui répond, tout sourire) Je suis Papillon. Serena Papillon. Et vous ?

[désolé pour la brièveté]
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Sam 3 Sep - 15:28

-Serena, c'est un très jolie prénom ! Vos parents étaient sans doute des devins pour en avoir choisis un qui vous convienne à ce point. Pour ma part, on pourrait croire qu'ils ont un peu forcés sur la bouteille au moment de choisir. Je m'appelle Brask.

[X) alors voilà.. c'est court]
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Dim 4 Sep - 7:59

-Brask... Cela vous va à ravir ! (sur le moment, je pensai surtout que cela convenait parfaitement à son métier... ne sachant pas quoi dire d'autre, je me tus)
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Dim 4 Sep - 15:39

Je ne peux que lancer un regard étonné devant cette remarque. Ce nom est affreusement brutal avec des sonorité barbares. Est-ce l'impression que je lui ai donné ? Je suis sur le point de m'en enquérir quand le serveur arrive avec son grand sourire serviable et nos deux tasses de cafés. Je préfère attendre qu'il s'en aille pour obtenir la réponse à mon doute aussi j’attends patiemment que chaque tasse eut trouvé sa place. Le garçon plus que sympathique s'attarde cependant un peu pour s'assurer que nous ne voulions rien d'autre. Pour ma part, la seule chose qui m'intéresse est la jeune femme assise devant moi, mais il serait malpolie de ma part de le renvoyer sans concerter mon invitée. Je lui lance un petit regard interrogateur appuyé d'un sourire invitant. Si elle veut autre chose, je me ferai un plaisir de l'accompagner et de le lui offrir. Je ne suis après tout pas en manque de monnaie.

Et puis puisqu'on en parle de mon nom, je me demande si je ne suis pas un brusque avec lui à cause des personnes qui me l'ont offert. Malgré son ton rude, je m'y suis fait. Bon, il m'a valut de longues années de moqueries quand j'étais jeune et quelques bagarres pour affirmer ma place, mais il n'en reste pas moins ma véritable identité. Je me demande quelle origine il peut avoir, mes parents ne m'en ont jamais rien dit.. Le savent-ils seulement eux-même ? Je me demande parfois s'ils n'ont pas essayé de composer un prénom avec des pièces de scrabble piochées au hasard.. Ce ne serait pas étonnant vu qu'ils adorent ce jeu. Mais comme ils ont voyagé dans leur temps, on peu supposer qu'ils l'ont trouvé quelque part.

Passons, je ne veux pas déplaire à ma charmante compagne en ayant l'air ailleurs, je profite plutôt qu'elle n'ait pas encore repoussé le serveur pour intervenir dans son choix. Après tout, c'est tout de même plus galant si je la pousse à prendre un petit plus. Et ça nous fera gagner du temps, un café se boit trop vite, même lorsque l'on parle.

-Si vous avez assez de temps, peut-être pourrions nous commander quelques pâtisseries.

Je me tourne vers le garçon avec un grand sourire.

-Je suppose que vous avez un certains choix pour accompagner ce café.

Bien sûr il ne reste pas insensible à cette possibilité de faire un profit. Il s'empresse alors de nous énumérer une assez belle liste de pâtisseries ou biscuits qu'ils possèdent en cuisine. Je m'émerveille de la mémoire qu'à ce garçon. Ce genre de personnes serait très utile pour partir en reconnaissance, passe partout bonne mémoire et sans doute observateur. Et puis, le principal, très aimable ! Mais j'ai la mauvaise habitude le jouer solo. On ne se refait pas.

Sa liste finie, je plante mes yeux dans ceux de Serena.

-Y a-t-il un de ses nombreux mets délicieux qui vous tente?
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Mar 4 Oct - 17:02

[aucun commentaire sur mon temps de réponse,
c'est déjà assez minable comme ça]

(roucoulant presque)
-C'est gentil... eh bien deux croissants iraient très bien avec ce café qu'en dites-vous ?
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Dim 23 Oct - 21:24

J'approuve aimablement de la tête alors que le garçon prend note mentalement de ce supplément, une mémoire magnifique disais-je plutôt. N'ayant plus rien à lui commander, je l'invite d'un petit signe de tête, sympathique tout de même, à bien vouloir fiche le camps et nous ramener nos croissants ! Non pas que j'éprouve une quelconque rancune envers cette personne, mais je le ressens comme une gêne dans mes manœuvres. Cette délicieuse jeune femme est juste devant moi, comment diable ne pourrais-je pas être pressé de la déguster ?

Doucement, doucement. On ne s'emballe pas. Plus je contemple ces jolies lèvres et moins j'ai l'esprit clair, si seulement je pouvais prétendre au repos en me plongeant dans ses yeux. Mais les jeux ne sont pas encore fait, il me reste à la gagner cette jolie dame. En réalité, il s'agirait plutôt de me vendre. Quand on y pense, le but de tout ce cérémonial de la drague, c'est de se rendre intéressant non ? Suffisamment intéressant pour qu'elle est envie de passer plus de temps en ma compagnie. Alors combien de temps me faudra-t-il pour la prendre dans mes filets ? J'ai bien peur d'être déjà dans les siens.. je ne suis qu'un mâle après tout. Un beau mâle qui sait ce qu'il veut !

Je prend ma tasse pour y tremper les lèvres. Le café est brûlant.. Je reste impassible, ça a au moins eut le mérite de m'éclaircir les idées. Je ne peux m'empêcher de mordiller légèrement ma lèvre. Réaction purement inutile, mais inscrite dans mon instinct : vérifier qu'elle est toujours réceptive. Bien sûr qu'elle l'est ! Ce n'est pas une toute petite brûlure qui va atteindre le nerf ! Je ferai mieux de me reconcentrer sur mon objectif.

-En effet, ce café est sublime. J'imagine qu'on vous y invite souvent.

Curiosité et attaque. Curieux de savoir si je ne suis qu'un de ses jouets pour profiter de ce bel endroit. J'avais parler de lui faire le confiance ? Je ne vais pas faire confiance à une inconnue ! Je suis tout de même un tueur gage ! Ne l'oubliez pas. Et les belles personnes sont souvent les plus dangereuses. Enfin, j'attaque. C'est une façon peu détournée de souligner sa beauté, encore qu'elle doit comprendre qu'elle ne me laisse pas indifférents vu tout les signaux que je lui envoie ! Mais on n'en fait jamais assez pour flatter une dame. D'autant plus pour flatter une jolie dame !

Je remue doucement mon café, pour qu'il refroidisse.. et pour perdre du temps, du temps à la contempler et utile pour aborder d'autres sujets susceptibles de faire d'elle mon rêve pour une nuit très proche. Mais il faudra compter sur ce garçon qui ne manquera pas de revenir nous couper bientôt.. Qu'importe cet abruti, j'ai bien envie d'en apprendre un peu sur elle, de la faire s'attacher à moi.. de savoir pourquoi elle porte ce genre d'habits aussi.. haut bon rang social ou occasionnel ? Cette question serait déjà un atout pour tenter de percer sa mentalité, de la cerner et de lui tendre l'embuscade parfaite ! Et oui, la drague c'est une chasse finalement.

Et quelle bête ! J'en ferais mon trophée ! Peut être bien mon plus beau.. pour le moment.
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Lun 24 Oct - 12:37

Yeux turquoise, yeux gris.
La lumière commençait à descendre un peu, mais il ne devait être que dix-sept heure, et je n'avais aucune envie de vérifier cela, même si je savais que la montre à mon poignet pouvait me l'indiquer très simplement, car il me semblait que le moindre mouvement pouvait briser ce moment si agréable. Le jeune serveur parti, je me laisse porter par la douceur du café brulant sur mes lèvres... et par le regard gris acier de l'homme en face de moi, sur cette petite terrasse ensoleillée.

Soudain, après avoir bu un peu de son café, il me lance :
-En effet, ce café est sublime. J'imagine qu'on vous y invite souvent.

Je reste un instant interdite.
Qu'essaye-t-il de faire ? Il y a un moment encore, il était là à me complimenter, et tout d'un coup le voilà qui... m'attaque ? Étrange, mais d'un autre coté, c'était plaisant, car je ne refuserais pas un petit jeu d'esprit, surtout avec cet homme intrigant qui avait l'air de s'y connaître... et de savoir y jouer.

Mais savait-il mieux y jouer que moi ?
Si je lui répondais que cela ne m'arrivait jamais, c'était me placer en-dessous de lui, car il était si charmeur que cela ne devait la première fois, et si je lui répondais que je me faisais souvent inviter ici, d'une part cela n'était pas entièrement vrai puisque je venais d'emménager à Lyon et que je n'avais fait qu'une ou deux rencontres depuis, et d'autre part cela lui désignerait que je n'était peut être pas si facile que ça... était-ce ce que je voulais ?
Peut être n'était pas une mauvaise idée...

En tous cas, un sourire calculé se mit à flotter sur mes lèvres et, prenant ma tasse entre mes mains, je répondit d'un ton ni détaché ni sérieux :
-Pas vraiment, mais je dois avouer que vous n'êtes pas le premier... D'un autre côté, il ne tient qu'à vous d'effacer le souvenir des autres fois.


[un peu court, désolé]
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Ven 28 Oct - 18:13

Un délicieux sourire, légèrement distant, étire la peau chocolat de ma charmante compagne. Je sais à le voir qu'elle jouera parfaitement le jeu si compliqué que nous avons commencé depuis un moment déjà. D'un côté c'est un peu frustrant de ne pas pouvoir manipuler cette demoiselle, et ainsi ne pas pouvoir raccourcir le moment où je pourrai goûter à nouveau au contact de sa peau. Quelques mots s'échappent de ses lèvres, un phrase qui ne prend valeur qu'à la toute fin, sur une invitation non masquée. Une invitation à surpasser ses autres rendez-vous, à l'envouter et l'attirer dans mes filets, l'attraper et jouer avec elle. Jouer avec.. ou contre elle?

Voit-elle seulement la suite des chose comme moi? Ou m'encourage-t-elle juste a tenter ma chance? Question stupide! Elle peut attendre ce qu'elle veut, je compte mettre tout mon talent pour que la soirée soit inoubliable! Malgré ce que l'on pourrait penser, ce café m'ouvre plus l'appétit qu'autre chose. Sans que je puisse m'en empêcher un sourire carnassier fend mon visage. C'est la faute à cette jeune femme qui m'enflamme si aisément, je vois défiler sous mes yeux toutes ces promesses que ses yeux formulent et que sa bouche dessine sans jamais les prononcer.
Si je m'écoutais, cette table serait le pilier qui soutiendrai notre passion, malgré les milles yeux qui peuvent nous contempler. Mais heureusement, je sais écouter mon cerveau. Je reprend une gorgée de mon café alors que l'on nous sert nos croissants. Faute de pouvoir me délester de mes ardeurs, autant me remplir la panse!

Je prend un morceau de la viennoiserie et le porte à ma bouche, en profitant pour détourner un peu mon regard de la sombre peau.. j'aurais dû demander une quelconque pâtisserie recouverte de chocolat, je penserai peut être moins à embrasser cette peau... Dire que je ne supporte pas l'impatience! Les femmes sont la plus grande de mes faiblesses, c'est prouvé.

-Et si je vous invitait à éprouver ces souvenirs en ma compagnie, au delà de ce café, m'accompagneriez-vous dans une balade?

Je ne peux décemment plus cacher que j'espère profiter de sa compagnie plus longtemps qu'un café, mais restons gentleman et ne sautons pas trop vite sur la jolie proie qui semble capable de jouer avec moi.


Dernière édition par Brask Dert le Sam 29 Oct - 11:06, édité 1 fois
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Sam 29 Oct - 10:55

Quel homme magnifique.
Rien que le contact avec sa peau m'avait semblé infiniment envoutant, alors son regard, mélange de gris clair, de gris foncé et de noir... impossible d'être plus irrésistible.
Comme quoi, je suis réellement attirée par les mauvais garçons.

-Et si je vous invitais à éprouver ces souvenirs en ma compagnie, au delà de ce café, m'accompagneriez-vous dans une balade?

Je reste un instant interdite, surprise qu'il entre si vite dans un sujet si... prometteur ?
Oui, je n'avais qu'une envie, suivre ce magnifique tueur à gages jusqu'au bout de la nuit. En même temps, il était déjà tard, et je n'avais pas trente-six options : rentrer chez moi avec tous les regrets du monde, ou m'emprisonner dans ses bras pour le reste de la nuit.
Et le regretter ou non.

-Une balade ? fis-je sans essayer de cacher l'air soudain mutin qu'avait fait naitre sur mon visage les propos de Brask. Et où irions-nous ?


[encore trop court... mais je sais pas quoi dire de plus -.-]
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Sam 29 Oct - 19:14

-Je vous avoue que je ne connais de la ville que ma chambre d'hôtel, mais peut-être connaîtriez-vous un lieu aussi plaisant que votre compagnie.

[On à peut être fait le tour du café ^^']
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Sam 29 Oct - 20:09

-Oh, dans ce cas, je vous propose de venir chez moi, car je crains qu'une balade à la nuit tombée soit un peu déplaisant. (sourire)
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Dim 30 Oct - 15:05

Je n’espérais pas qu’elle saute ainsi les étapes, mais je dois reconnaître que ce n’est pas pour me déplaire, je n’aurais donc pas à m’inquiéter de l’utilité des efforts investit pour charmer cette belle personne. Mon résultat obtenu, je suis bien tenté d’envoyer valser ce petit café pour que l’on se dirige chez elle dès cet instant, mais je ne peux pas me réduire à un acte si grossier. Je me contente de lui retourner son sourire en prenant une gorgée de ma tasse. Il n’est aucunement utile de se cacher, cette Serena sait apparemment ce que je désire et semble partager ma pensée. Je ne peux que remercier le ciel de m’offrir une aussi charmante compagnie pour la soirée malgré ce bandeau qui me défigure.

Je reprends sur une discussion toute autre, sur mes découvertes de la ville, que je dois embellir pour ne pas passer pour un grincheux, ventant l’amabilité de ses habitants et plus particulièrement les magnifiques rencontres que l’on peut y faire. Je ne souligne pas spécialement que c’est à elle que je pense, mais je ne doute pas qu’elle le comprendra. Le café disparaît vide des tasses malgré la discussion, précédé de peu par les deux croissants, et finalement le garçon vient s’enquérir de nos intentions. Je lui demande avec une bonne humeur toute naturelle l’addition, qu’il profite que cette jeune femme me rende si aimable ! C’est quand il revient en me présentant le papier blanc qu’une question soulevée plus tôt me revient.

Ce café se fait-il autant payer qu’il nous offre de sourires ?

Je souris en voyant le prix plus que respectable de la feuille. Une journée bien merveilleuse, je reviendrai ici à chaque fois que je me déplacerai sur Lyon ! Je dépose une petite poignées de pièces, comprenant le pourboire de ce serveur, généreux.. Décidément aujourd’hui je n’ai que de bonnes intentions. Peut-être la satisfaction du travail bien fait. Après tout mon dernier contrat était plutôt une réussite. Je n’ai que des bonnes nouvelles depuis peu.. Inquiétant en soit, mais je ne vais pas m’en plaindre puisque ma chance est au rendez vous. Je me lève plutôt de la table pour présenter mon bras à ma belle compagne.

-Me ferez vous l’honneur de m’offrir votre bras ?

Un peu de galanterie ne fait pas de mal ! D’autant plus si ça me rapproche un peu d’elle.
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Lun 31 Oct - 23:07

Ne paraissant aucunement pressé malgré l'invitation –quel gentleman– il prend le temps de finir son café et moi le mien, continuant de discuter, cette fois sur ses découvertes de la ville ; lui, ventant l’amabilité de ses habitants et plus particulièrement les magnifiques rencontres qu'il dit pouvoir y faire. Je parie qu'il pense à la personne avec qui il est en train de prendre un café et je rougis légèrement sous le compliment.

Finalement, le café a disparut des tasses blanches et rondes, et ce malgré la discussion. Puis le garçon vient s’enquérir de nos intentions. Brask lui demande poliment l’addition, et le jeune serveur s'en va. De toutes façons, je n'ai d'yeux que pour l'homme assit en face de moi. J'espère qu'il ne va pas trouver ce café trop cher, car c'est le seul où j'aime aller. Mais, lorsqu'elle arrive, il a l'air agréablement surprit par la note, et je retins un petit soupir.

Il dépose alors une poignées de pièces, et presque sans le vouloir, je fais le compte... cet homme est bien généreux, ou est-ce moi qui le met en de si bonnes dispositions ? Décidément je n'ai que de bonnes surprises aujourd'hui, sans compter que ce tueur à gages est vraiment charmant, surtout lorsqu'il me tendit son bras et une invitation à laquelle je répondis avec un sourire, posant mon bras sur le sien.

Tout en sortant de ce café si accueillant, je continuai la discution, lui parlant de Lyon, de son histoire et de ses monuments et autres structures, puis de ses alentour –des magnifiques forêts et falaises d'où perlaient des cascades–, sans omettre de lui décrire l'amont du Rhin, magnifiquement sauvage et fourmillant de vie. Puis, alors que je le guidais vers le centre de Lyon, à travers parcs et avenues, nous discutâmes à nouveau de tout et de rien, faisant un peu connaissance –en évitant soigneusement de lui demander ce qu'était son "travail" puisque je le connaissais déjà.

C'est ainsi que nous arrivâmes devant mon immeuble.
Situé près du centre mais pas près d'une trop bruyante rue, mon travail d'avocat, plutôt bien payé, me permettait de pouvoir loger dans un confortable appartement quatre pièces –cuisine & salle-à-manger, salon, salle de bain et chambre & bureau– situé au dernier des huit étages du bâtiment de style renaissance, aux grandes fenêtres et à la façade décorée de moulures.

Finalement, après quelques phrases échangées sur le style de la résidence et sur sa qualité, nous prîmes l'ascenseur qui nous mena jusqu'à la porte de mon appartement –que j'ouvris– et nous entrâmes chez moi.

Le hall débouchait sur croisement entre le couloir –qui menait à la chambre et à la salle de bain–, le salon –dont on voyais une partie à l'angle du mur– et la cuisine –derrière la porte au bout du hall. Du salon que l'on apercevait,il y avait le canapé d'un blanc simple, une petite table de verre et un épais tapis couleur sable où on avait envie de se plonger, mais on voyait aussi une bibliothèque où étaient rangé par ordre d'année des livres sur le droit et des traités sur l'art oratoire, ainsi que quelques romans policiers ; des plantes vertes étaient posées un peu partout, sans pour autant saturer dans cet univer doux.

Le tout dans un style à la fois épuré et antique qui convenait parfaitement avec ma personnalité.

Je me tournai alors vers Brask, et plantai le turquoise de mes yeux dans le gris des siens, me retenant de me mordre la lèvre.
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Mer 2 Nov - 15:38

Un charmant sourire qui fait sans aucuns doute briller mes yeux et elle m'offre son bras, sans doute sait-elle que c'est aussi sa nuit que je vais posséder. Bien sûr qu'elle le sait puisqu'elle m'y a invité sans l'ombre d'une crainte. Personne ne joue avec le feu dans cette histoire, puisque ce sont deux flammes qui se brûlent l'une l'autre, qui bientôt se consumerons avec ardeur, j'espère. Mais en attendant je peux profiter de l'étonnant savoir de ma compagne, qui a entrepris de parfaire ma culture sur la ville. Je dois avouer que je n'en ai pas vu les meilleurs lieux, car peu intéressé par l'histoire ou le tourisme, mais ses explications m'encouragent à y prêter un peu plus attention. Le plus étonnant, peut être, est la façon dont elle a de parler des étendues sauvages à l'extérieur, comme si cela l'émerveillait plus encore que la ville. Sans doute l'une de ces écolo ou artistes. Qu'importe, il est tout a fait charmant de la voir presque passionnée par le sujet. Je la laisse me faire l'éloge de tout ce qui aura échappé à mes yeux, l'encourageant même à me donner des détails, pendant qu'elle me guide dans les rues de Lyon.

Je ne connais absolument pas cette ville, mais il ne faut pas être devin pour apercevoir le luxe des lieux. Les murs sont d'un style bien particulier qui, même si je ne saurais le nommer, rappellent un style ancien. La circulation s'est faite un peu plus dense dans la zone aussi, et les bâtiments administratifs imposants. Aucun doute, elle habite dans le centre de la ville. Quel peut bien être son métier ? Je n'ose pas l'interrompre pour ce genre de questions, ça peut attendre qu'elle ait fini ses explications. Nous en arrivons finalement à entrer dans un de ces beaux bâtiments, donnant son entré sur une petite ruelle.

A chaque marche que nous gravissons pour rejoindre la porte de son appartement, l'impression d'atteindre mon but, le sommet de cette journée, vibre ne moi. Exagéré allez-vous me dire ? Certes, elle est tombée assez facilement dans mes bras (ou moi dans les siens?), mais comme tout homme qui parvient à séduire une si belle femme à la suite d'une rencontre abandonnée négligemment par le destin et, surtout ! , avec un bandeau barrant la moitié de mon visage, faisant de moi le plus charmant et charismatique des pirates sur cette pauvre terre, je trouve qu'il y a de quoi se sentir heureux. Et si ceci ne suffit pas, je ne doute pas qu'elle passera la soirée à me le prouver !

Calmons ses intenses réflexions philosophique, nous voici au neuvième étage devant la porte de son appartement qu'elle ouvre sans se faire prier, m'invitant à entrer dans ce qui me semble être plus une œuvre d'art qu'un appartement. La preuve en est que j'ai droit a un rapide concerto de références et de dates sur le style des murs et des fenêtres. Qui a dit que les femmes ne pouvaient pas être belles et intelligentes ? Je dois dire que son style vestimentaire ne me préparait pas à de tels penchant artistiques, je m'attendais à une femme un peu stricte qui se lançait à l'aventure pour une nuit de folie.. eh bien non ! Elle m'a tout l'air d'une peintre quand elle parle, ou peut-être est-elle collectionneuse ? Ça a plus de chances d'être cela quand on pense aux revenus qu'elle doit engranger pour se payer un tel appartement. Même si je sourie et m'intéresse poliment à sa culture, je dois avouer que mon esprit est torturé d'idées pouvant s'appliquer avec elle sur le confortable canapé devant moi.. L'esprit mal tourné ? Moi ? Peut-être.. je suis humain après tout !

Je passe sur la décoration de ce bel appartement, je ne suis pas en mission et je n'ai donc pas à chercher le moindre petit détail de sa vie dans sa manière de ranger les livres sur son étagère.. des livres de droits ? Étrange pour une artiste non ? Sans doute a-t-elle fait des études dans ce sens, et elle a du bien réussir. Elle a aussi l'air de beaucoup apprécier la nature et le grand air, la taille des fenêtres est plus que respectable et il y a pas mal de plantes vertes.. Une avocate écolo ? Non.. elle réussirait si bien si c'était le cas ? Mais que fais-je !! Qu'importe son métier ! Il faut que je calme ce besoin de tout savoir, une mauvaise habitude qui prend ceux qui veulent tout contrôler..

L'ambiance est à la limite du rêve et le moment plus que génial pour que tombe le reste de nos masques et cette petite distance entre nous qui marque nos réserves. Pourquoi nous attarder encore aux politesses d'usages alors que nous n'avons en réalité qu'une seule et fondamentale envie ? Je crois bien qu'elle y est aussi sujette que moi, mais quand elle se tourne vers moi, je vois bien qu'elle ne fera pas le premier pas. A voir sa passion de l'art, particulièrement l'ancien, elle doit être de celles qui pensent que l'homme doit toujours avancer le premier, qu'il est en somme celui qui doit mener la danse. Je trouve cette pensée bien dommage, les femmes savent aussi bien ouvrir le feu que nous, si ce n'est plus. Mais quand elle se mord doucement la lèvre en me fixant avec ces divins yeux je n'ai aucune envie d'attendre.

Je me rapproche d'elle avec ce petit sourire suffisant qui fait de moi un homme désespérant pour mes confrères, mais en ce moment ce n'est pas de l'auto-satisfaction, c'est l'appréciation de ses yeux rivés sur moi qui m'électrisent. La distance est tombée, et elle ne fait aucun mouvement de recul alors que nos visages sont tout proches. Nos yeux, comme unis par un quelconque fil invisible, ne se quittent pas d'un nanomètre. Je passe un doigt délicat sur sa joue, le descend sur son cou, sous son menton que je relève avec beaucoup de précautions. Ses lèvres me sont comme offertes.. Quel gentleman dirait non à pareille requête ? Pas moi en tout cas ! Je me penche lentement vers elle, mes lèvres frôle à peine les siennes.. et je m'arrête. Il n'y a pas d'intérêt à l'amour s'il n'y a pas de jeu !

-Puis-je?

C'est une question stupide, même frustrante pour moi qui effleure ce que je voudrais attraper maintenant, comme un petit garçon qui ne peut que caresser le jouet qui désire attendant la permission de son père pour le prendre.. Mais entendre le désir de l'autre est bien trop tentant pour que je rate une telle occasion, une occasion de la faire attendre avec langueur, de me faire désirer et de lui donner sa part de responsabilité dans ce baiser. C'est important de sentir qu'on a un devoir, et le sien et de faire de moi un homme heureux ce soir, tout comme je m'appliquerai à lui rendre la pareil.

Qu'y puis-je, je suis de ces êtres qui aiment jouer..
Brask Dert
Agissant en herbe

avatar Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 28 ans
Signe particulier:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask] Ven 2 Déc - 20:48

-Quelle question ! (l'embrasse fougeusement)
Serena Papillon
Ange

avatar Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 21
Localisation : Au dessus de toi, sur un courant ascendant !

Feuille de personnage
Race: Ange
Âge: 27 ans
Signe particulier: Ses ailes sont noires
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ange et démon [pv Brask]

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Ange et démon [pv Brask]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ange gardien» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois» Poussière d'ange.» La longue histoire d'un Ange...
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APN comme Anormaux, Paranormaux, Normaux :: Partie RPG : La France :: Lyon-
Sauter vers: