Partagez|

Une âme charitable [Pv Dean Perez]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Une âme charitable [Pv Dean Perez] Lun 22 Aoû - 13:04

DRIIIIIIIIIING

Kyara ouvrit un oeil en grognant et balança son oreiller pour faire taire son réveil. Elle c'était couchée à 6 heures du matin il était 10 heures. Bien que 4 heures de sommeil lui suffise par jour Kyara était toujours grognon au réveil.
Elle sortit péniblement de son lit et se dirigea vers la salle de bain, une bonne douche la réveillait toujours et la mettait de bonne humeur. En dix minutes elle fût prête: doucher; maquillée et habiller. En préparant son sac elle contempla son chez elle, bien qu'elle vive dans les égouts un de ses rares amis lui avait fait emménager cet endroit qui comportait:
une chambre; une salle de bain et un salon. Bien sur elle ne possédait pas de cuisine juste un frigo dans le salon ou se trouvait des poches de sang. C'était son nid et elle adorait cet endroit à chaque fois qu'elle s'arrêter à Lyon elle savait ou dormir.

Prête à partir elle enfila sa longue cape noir qui lui descendait jusqu'au cheville la protégeant ainsi des rayons néfastes du soleil, elle rabattue sa capuche ferma la porte à clef et remonta à la surface.

Bien que l'on soit en été aujourd’hui le ciel était gris et nuageux ce qui ne déplut pas à Kyara, respirant une bouffée d'air elle déambula au hasard dans les rues croisant les regards des passants qui la regardait d'un oeil critique.
Oui ce balader avec une cape noire attirer les regards mais c'était le seul moyen dont disposer Kyara pour pouvoir sortir le jour.
Son regard se dirigea vers sa chaussure droite le lacer venait de se défaire, bien qu'il n'existait peu de chance qu'elle trébuche à cause de sa elle s'accroupit à coter d'une ruelle sombre pour le refaire.

Elle allait se relever et continuer sa route lorsque un cri strident et inhumain s'éleva à coter d'elle. Il provenait de la ruelle sombre même les humains avaient entendu ce cri les figeant sur place, sans leur accorder plus d'attention elle s'engouffra dans la ruelle afin de découvrir l'origine du bruit.

Tout ses sens en éveil elle entendit des grognements sourds ainsi que des cris plaintifs se rapprochant elle tomba en face d'une meute de chien qui avait encercler un chiot. Il était d'ailleurs mal en point un des chiens avaient du le mordre dans le flanc car il saignait. Sentant sa présence les chiens se retournèrent vers Kyara en grognant, nul impressionner elle abaissa sa capuche et fixa son regard sur celui qui semblait être le chef grognant un son tour un son roque et agressif se faisait entendre.
L'effet rechercher fût immédiat les chiens décampèrent de l'autre coter de la ruelle en quatrième vitesse, débarrasser d'eux Kyara se rapprocha du chiot qui gémissait doucement tentant de fuir.

Elle ne connaissait rien en chien et ne savait pas à quelle espèce il appartenait mais il était magnifique son pelage bien que sale était noir et blanc, il avait certainement été abandonner dans la rue.
Prononçant des paroles douce pour le rassurer elle se pencha vers lui examinant sa blessure, c'était pas beau à voir et il avait perdu pas mal de sang. L'odeur justement de sang lui arriva jusqu'aux narines mais elle l'ignora facilement, les vampires préféraient de loin le sang des humains que celui des animaux. Malgré les cris du chien elle posant ses mains sur la blessure pour faire arrêter le sang de couler.
En tout cas celui la avait besoin de recevoir des soins rapidement, le problème c'était qu'elle ne connaissait pas de vétérinaire dans le coin.

Concentrer sur l'état du chien elle ne remarqua que tardivement qu'une personne arriver du passage pour ou elle étais passer. Elle aurais pût laisser le chien à son triste sort et déguerpir mais elle décida de rester continuant d'appuyer sur la plaie, attendant que cette personne se montre.


Kyara Blanchet
Vampire
Modératrice

avatar Messages : 119
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les cachots

Feuille de personnage
Race: Vampire
Âge: 18 ans
Signe particulier: Possède un grand sang froid
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une âme charitable [Pv Dean Perez] Mar 23 Aoû - 9:33

Because each day is a surprise...


Le sommeil est bien souvent quelque chose qui nous fuit. Il nous fuit, et nous tentons de le rattraper grâce à la nuit. La nuit n’est pas la seule réceptrice du sommeil, mais le corps humain semble plus adapté à cette configuration, à ce rythme en particulier. Dans tous les cas, on manque toujours de sommeil, ou bien le sommeil nous manque – question de point de vue.

C’est sur cette pensée que Dean ouvrit les yeux, ce matin-là. Il n’était pas très tard, il n’avait pas fait la grasse matinée : en effet, son réveil émit un cri strident alors qu’il se redressait dans son lit. D’un tapotement distrait, il l’arrêta, avant de laisser ses pieds se poser sur le carrelage froid de l’appartement qu’il louait expressément à Lyon. Il était arrivé dans cette grande ville un mois plus tôt, à la demande d’un client, avait trouvé cet endroit pour dormir, mais depuis, il ne s’arrêtait pas. Il y avait beaucoup de propriétaires d’animaux à Lyon, et trop peu de vétérinaires-ostéopathes. Encore moins de vétérinaires-ostéopathes compétents. Il recevait des appels régulièrement, au moins dix par jour, de personnes ayant besoin de son aide.

La plupart du temps, jusqu’alors, il avait eu affaire à des personnes plutôt âgées, qui ne sortaient pas souvent de leur appartement ou de leur maison, et qui ne pouvaient pas emmener expressément leurs animaux de compagnie dans une clinique vétérinaire. Donc ils appelaient. Mais la plupart des cliniques étaient surbookées en cette période d’été, et aucune n’avait le temps de laisser partir ne serait-ce qu’un seul professionnel sur les routes et les rues de l’agglomération. Le bouche-à-oreille avait fonctionné pour Dean, et il se retrouvait avec beaucoup de consultations, et son salaire avait fait un bond mémorable : jamais il n’avait eu autant de clients ! Il espérait que cette période durerait, dans tous les cas.

Pour l’instant, il devait s’habiller pour partir jusqu’à la SPA de Lyon 3. Il y en avait une à l’extérieur de Lyon, il le savait, mais trop peu à l’intérieur ; les vacanciers avaient trop tendance à être flemmards et les animaux errants dans les rues de Lyon se faisaient rapidement attraper par la fourrière, inquisitrice. Une fois sa douche prise, ses vêtements mis et ses affaires rassemblées, il sauta dans sa voiture pour s’approcher des transports en commun. Tout son nécessaire se tenait dans une mallette rigide plutôt volumineuse mais surtout lourde. Il s’arrêta sur un parking pour aller prendre le métro, sortit à la bonne bouche et s’engagea dans les rues grises de Lyon.

Il marchait tranquillement quand il entendit des grognements de chien, à deux cent mètres de la SPA. Fronçant les sourcils, il s’aperçut que cela venait d’une ruelle perpendiculaire à l’avenue sur laquelle il se trouvait. Une silhouette, devant lui, s’engouffra dans la ruelle, et il fronça les sourcils encore une fois. Que se passait-il ici ? Entrant un pied timide dans la ruelle, les grognements des chiens furent repris par quelque chose de plus puissant, qui le surprit. Avançant d’un bon pas, il tomba nez-à-nez avec une jeune femme qui était accroupie sur le sol… un chiot dans les bras.

Dean ne put s’empêcher de se précipiter sur le petit animal. Il irradiait de douleur, et le jeune homme se sentit défaillir un instant devant toute cette souffrance, qu’il ressentait dans ses propres entrailles. S’accroupissant à côté, il adressa un regard encourageant à la jeune fille pour lui montrer qu’elle avait fait ce qu’elle pouvait, et il saisit le petit corps dans ses mains. Le chiot gémit, mais les doigts de Dean savaient où se poser et comment se positionner pour ne pas accentuer sa douleur. Il le posa délicatement sur le sol, et ouvrit sa mallette. Un regard à la jeune fille lui apprit qu’il fallait qu’il parle.

- Désolé, il faut que je fasse vite. Je suis vétérinaire. Je vais commencer par lui donner un calmant, qui l’endormira, et je vais le recoudre ici. Je n’ai pas vraiment le choix.

Il voulut adresser un sourire rassurant à la jeune fille, et attrapa dans sa mallette une aiguille qu’il secoua doucement, avant de casser l’embout pour permettre au liquide calmant de s’y déverser ; prit la peau du cou du chiot et enfonça son aiguille dedans. Le petit se débattit un instant, avant de pousser un long soupir. Sa respiration se fit plus ample, plus tranquille, et Dean sentit qu’il n’avait plus mal. Faisant attention à ses propres sensations – il le sentirait si le petit ne respirait plus, ce qui pouvait être un effet secondaire du calmant – il se pencha sur sa mallette pour trouver le nécessaire pour la suite…

Dean Perez
Paranormal

avatar Messages : 5
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Âge: 26 ans
Signe particulier: Empathie animale
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une âme charitable [Pv Dean Perez] Mar 23 Aoû - 12:04

C'était un homme, grand plus d'un mètre quatre-ving-dix, des cheveux roux et des yeux bleus. Il était fin mais musclé.

Lorsqu'il les trouva, il se précipita vers l'animal. Kyara entendit son rythme cardiaque accéléré et cru qu'il aillait s'écrouler. Il ne devait pas être habituer à la vue du sang et cette pauvre bête était en piteux état.
Pourtant il s'accroupit à ses côtés et avec extrêmement de douceur saisit le chiot et le posa délicatement sur le sol.

- Désolé, il faut que je fasse vite. Je suis vétérinaire. Je vais commencer par lui donner un calmant, qui l’endormira, et je vais le recoudre ici. Je n’ai pas vraiment le choix. Dit il lui adressant un sourire rassurant.

Kyara fronçât les sourcils, elle ne comprenait pas sa réaction précédente il avait l'air de souffrir, son coeur c'était emballer.... comme si il souffrait, on aurait dis qu'il ressentait la douleur du chiot.
Se pourrait il que sa soit un Paranormal?Pouvait il sentir la souffrance?

Si c'était vrai cela devait être pénible à vivre tout les jours. Elle le regarda sortir de sa mallette une aiguille qu'il planta dans la peau du cou du chiot. Cela devait être un calmant car elle sentit le chiot se détendre d'un coup comme l'homme.
Ses doutes étaient fonder, c'était un paranormal, elle en était sure à présent. Il devait sentir les émotions des animaux surement, elle se demanda si il pouvait sentir ses émotions à elle. Beaucoup de personnes et certains membres de son espèce affirme que les vampires étaient des "animaux" civilisé.

"Certaines personnes mériteraient des coups" pensa t elle

Elle avait encore du mal à maîtriser ses émotions et pendant quelques secondes elle grogna de colère. Très vite elle l'étouffa et reprit le contrôle d'elle même.
Voyant le jeune homme concentrer elle décida s'attendre avant de s'adresser à lui. Elle le regarda donc faire, cet homme avait un don pour soigner les animaux sa se voyait.

Une odeur attira l'attention de Kyara, elle avait les mains pleines de sang du chiot, attrapant son sac elle l'ouvrit faisant en sorte de cacher son contenu et en sortit des lingettes. Elle s'essuya méticuleusement les mains et se débarrassa des lingettes en les mettant à la poubelle.

Lorsqu'elle revint vers l'homme il avait terminer de coudre le chiot. De sa voix cristalline elle lui demanda:

" Va t'il s'en tirer?"

Kyara Blanchet
Vampire
Modératrice

avatar Messages : 119
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les cachots

Feuille de personnage
Race: Vampire
Âge: 18 ans
Signe particulier: Possède un grand sang froid
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une âme charitable [Pv Dean Perez]

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Une âme charitable [Pv Dean Perez]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Dean Moriarty» Dean Thomas ( Parti )» Loterie Dean Youngblood» CHERCHE ÂME CHARITABLE AVEC BEAUCOUP ARGENT» Dean Stark est dans la place !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APN comme Anormaux, Paranormaux, Normaux :: Partie RPG : La France :: Lyon-
Sauter vers: